La bienveillance au travail

 

L’avenir de nos entreprises repose sur le savoir-faire, mais aussi, et surtout sur notre savoir-être.

Il est important de réfléchir et d’agir en concertation afin de donner du sens au travail de chacun dans les organisations professionnelles.

Cela signifie de partager avec tous la vision globale de l’entreprise, de définir les missions de chacun, de reconnaitre la valeur du travail accompli, d’affirmer l’exigence de qualité en sachant parler clairement de ce qui ne va pas, faire de l’entreprise un lieu d’apprentissage et de progression personnelle.

Tout est en Toi, en coopération avec l’AFRAME, (association pour le management équitable) invite les dirigeants à développer la qualité des relations et le mieux vivre ensemble en se formant à l’intelligence relationnelle, en construisant un dialogue authentique et clair au sein de l’entreprise, en valorisant la créativité, en faisant confiance et en responsabilisant l’ensemble des membres des équipes sur leurs objectifs, leurs méthodes et la gestion du temps.

L’importance à être centré et présent

La présence se définit comme une qualité d’équilibre et d’efficacité. Grâce à elle, nous pouvons créer une relation de qualité avec les autres. Elle est « la différence qui fait la différence » pour collaborer de façon efficace avec les autres et contribuer ainsi à leur croissance.

Quand nous ne sommes pas présents, nous sommes « absents », coupés de nous mêmes et des autres, et nous pouvons nous sentir vides et dépassés.

Nous sommes d’autant plus en relation avec les autres, que nous sommes en relations avec nous même, présent et centré. Pour Richard Moss, la distance qui nous sépare des autres correspond à la distance qui nous sépare de nous même.

Cela signifie concrètement que notre manière de rentrer en relation avec les autres constitue un miroir de notre manière d’entrer en relation avec nous-même.

Nous ne pouvons pas communiquer si nous ne sommes pas ancrés « dans l’ici et maintenant ». En nous éloignant du présent, nous allons « dans notre tête », nous nous coupons des autres et de la réalité de l’expérience que nous sommes entrain de vivre.

En début de séance de coaching, nous invitons le coaché à se rencentrer sur lui, sur son vécu et ses expériences…alors seulement le voyage dont il est le héros pourra commencer.