Manager confiné !

Le confinement nous impose un changement radical de réflexes et d’habitudes. Le management va jouer un rôle essentiel durant ce moment, encore plus important qu’en temps normal. En effet et plus que jamais, les équipes vont attendre de leur manager de donner le ton de ce que sera cette période.

Gardez le lien

L’isolement est sans aucun doute possible le risque principal durant cette période. En tant que manager, il est possible d’en réduire l’impact. Si vous faisiez une réunion hebdomadaire : gardez-la. Teams, Skype, Zoom… il existe beaucoup de solutions pour pouvoir vous réunir et vous voir. Dans une même équipe, il est probable que plusieurs personnes connaissent les mêmes problèmes ou aient les mêmes inquiétudes et c’est en réfléchissant à plusieurs que des solutions seront trouvées rapidement. 

Si vous ne faisiez pas de réunion hebdomadaire, créez-en une, c’est fondamental !

Parlez de bien-être

En temps normal (je veux dire en dehors d’une période de confinement), le télétravail est source de bien-être . La situation que nous vivons est extrême et pas nécessairement simple à vivre en fonction de notre situation.

En tant que manager, vous devez vous assurer qu’aucune souffrance spécifique n’est cachée sous le tapis. Au même titre que l’un des rôles du manager en temps normal est de faire en sorte que le bien-être de son équipe soit optimal, il en va de même en temps de confinement, si ce n’est plus.

Il faut libérer la parole, plus que jamais. Chaque équipe peut partager ses petits trucs pour améliorer son quotidien (par exemple, pour celles et ceux qui ont des enfants en bas âge et pas forcément d’espace de travail isolé). Faites parler les membres de votre équipe de leurs besoins, et trouvez, ensemble, des solutions.

Passez en mode projet

Passer en mode projet, c’est utiliser ce temps de confinement pour autonomiser les salariés comme ils ne l’ont jamais été. Passer en mode projet, c’est donner des tâches avec des deadlines précises, mais sans micro-management ni de suivi au quotidien. Certains salariés vont privilégier le travail tôt le matin, d’autres, le travail le soir, une fois que les enfants seront couchés. Peu importe! Si un dossier doit être finalisé pour vendredi matin, vous n’avez pas besoin de connaître les étapes intermédiaires. Bien entendu, cela suppose un gros travail de préparation de la part du manager en collaboration avec son équipe. Autonomie ne veut pas dire autarcie et fixer des objectifs clairs est un moyen extrêmement efficace pour s’adapter. 

Vous pouvez utiliser cette période pour prendre du recul sur les choses. Profitez de cette période pour travailler sur des nouveaux dossiers et sollicitez votre équipe pour en proposer.

Réduisez le nombre de courriels

Ce point est totalement lié au précédent. Un certain nombre de confinés pensent que c’est en envoyant le plus de courriels possible qu’ils prouveront qu’ils travaillent vraiment et ne passent pas leur journée sur Netflix ou autres… Là encore, c’est au manager de faire passer le message que l’important est de finaliser des projets en temps et en heure, pas de montrer à tout prix que l’on fait des horaires de bureaux normaux. En cas d’urgence, il est important, plus que jamais, de privilégier le téléphone au courriel. 

Soyez disponible

Quand vous êtes au travail, la porte de votre bureau doit être ouverte le plus souvent possible pour aider votre équipe. Il en va de même aujourd’hui. Votre équipe doit savoir qu’elle peut compter sur vous, qu’elle ne vous dérange pas si elle vous appelle ou vous envoie un SMS. Que ce soit pour une question professionnelle ou personnelle, le manager ne pourra aider son équipe sans être la pierre angulaire de toute chose… et donc être disponible. 

Informez

La période que nous traversons va être propice aux rumeurs les plus folles, aux fantasmes et aux peurs les plus irrationnelles. Le management va devoir faire preuve d’une transparence totale sur ce qui se passe dans l’entreprise, ce qui va se passer, en positif comme en négatif. Les rumeurs vont circuler à une vitesse incroyable. Plus le manager jouera la carte de la transparence, plus elles cesseront rapidement.

Paradoxalement, cette période de confinement peut permettre une nouvelle cohésion d’équipe, prouver la capacité et la force à être ensemble. Confinés ne veut pas dire isolés. Ne céder pas à l’isolement ou à la déprime, mais au contraire, tirer le meilleur de cette situation. Inventer une nouvelle façon de manager qui sera déclinable le jour d’après…

Et continuer à vous former en visioconférences avec :

  • LUNDI 27 AVRIL : COMMENT MANAGER UNE EQUIPE CONFINÉE ?
  • MARDI 28 AVRIL : COMMENT CONTINUER À S’AIMER EN ETANT CONFINÉS ?

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS :

06 77 64 83 30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.